Stationnement des deux-roues non motorisés : la solution du programme Alvéole

L’essor de l’utilisation du vélo 

Ces dernières années, l’utilisation du vélo connaît une forte croissance. Que ce soit dans les villes ou dans les zones rurales, le nombre de cyclistes ne cesse d’augmenter pour des raisons essentiellement économiques et environnementales. En effet, la pratique du vélo possède de nombreux avantages et chaque utilisateur trouve un intérêt à cette pratique, plus que jamais au goût du jour. 

Différentes motivations peuvent émerger et pousser à l’utilisation du vélo : la praticité de ce mode de déplacement, l’intérêt économique qu’il représente, parce que c’est également bon pour la santé et pour l’environnement. 

La pandémie mondiale de la covid-19 a également renforcé ce phénomène. Prendre son vélo pour ses trajets quotidiens, limite la fréquentation des transports en commun et donc d’être exposé au virus. Cela permet également de faire de l’exercice lorsqu’il n’est pas recommandé de fréquenter des lieux publics et que le temps commence à être long chez soi. 

La pratique du vélo est une alternative aux multiples points forts. 

BUTON Design est sensible à la cause environnementale, nous sommes d’ailleurs ISO 14001 depuis 10 ans. BUTON Design fait le choix de proposer des articles fabriqués en France, dans une démarche respectueuse de l’environnement, notamment, lorsque nos mobiliers sont composés de stratifié compact certifié PEFC. 

Nous soutenons les personnes ayant recours à des moyens de transport plus écologique. Nous avons donc à cœur de proposer des aménagements utiles aux utilisateurs de deux-roues non motorisés. 

 

La cohabitation des vélos et autres modes de déplacements 

L’augmentation du nombre d’utilisateurs de deux-roues non motorisés a fait naître des problématiques auxquelles les organismes publics et privés tentent de trouver des solutions au fil du temps. 

 

Désengorger les voies publiques

Pour la sécurité de l’ensemble des utilisateurs des voies publiques, il fallut réfléchir au réaménagement de celles-ci. Définir le partage des trottoirs et des chaussées, créer des zones piétonnes, pistes cyclables, etc., tel est le défi des zones urbaines et périurbaines. Le code de la route vise également à s’adapter au fur et à mesure que les pratiques évoluent. 

Les pistes cyclables ont pour objectif de protéger les cyclistes pendant leur trajet. Elles font maintenant partie intégrante de la voie publique. Néanmoins, après avoir résolu des soucis de déplacement, il faut également songer aux problématiques de stationnement. 

 

Le stationnement des deux-roues non motorisés

À première vue, le vélo peut être apprécié car il permet de stationner son vélo facilement, dans n’importe quel coin de rue. Cependant, une fois de plus pour des raisons de sécurité, certains préférèrent ne pas avoir recours aux deux-roues non motorisés dû à la crainte de se faire voler leur moyen de transport. Plus de 85% des propriétaires de vélos hésitent en effet à utiliser leur vélo au quotidien par crainte de se le faire voler.

Également, dans le respect des lieux publics, il est important de mettre en place des espaces de stationnement prévu à cet effet. Ainsi, l’espace public ne se voit pas détérioré et désordonné. Le manque de stationnement s’avère être une problématique majeure notamment dans les grandes villes. Les autorités publiques estiment d’ailleurs à plus d’un million de places de stationnement nécessaires pour répondre à la demande des usagers.

Les acteurs publics souhaitent donc pouvoir proposer des parkings consacrés aux deux-roues non motorisés. Cela peut leur permettre de conserver un espace fonctionnel et agréable, mais aussi de répondre à la demande des utilisateurs de vélos qui souhaitent se rendre à leur travail, faire quelques courses en utilisant leur bicyclette. 

L’aménagement d’un lieu de stationnement pour deux-roues non motorisés représente un coût. C’est pourquoi certains ne franchissent pas le cap pour le moment, par manque de moyen. Or, il est intéressant de savoir que certains projets ont vu le jour pour venir en aide aux acteurs souhaitant investir dans ce type d’aménagement. C’est notamment le cas du programme Alvéole. 

 

Le programme Alvéole

 

alveole

 

 

 

 

 

 

 

Ce projet est né de la collaboration entre Rozo, un bureau d’études en performance énergétique et la FUB, la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette.

Ce programme vise à financer en partie les coûts liés à la création de place de stationnement pour vélos dans les espaces publics ou privés d’utilité sociale ou publique. Il s’adresse donc aux collectivités, aux bailleurs sociaux, aux établissements d’enseignement ou encore aux pôles transports comme les gares ferroviaires ou routières par exemple. Cela représente un réel coup de pouce pour les collectivités territoriales et les entreprises qui peuvent dorénavant trouver des solutions pour accueillir les cyclistes et leur permettre de se stationner en toute sécurité.

Pour bénéficier de cette aide financière trois types d’équipement de stationnement sont éligibles au programme :

  • Les abris préconstruits, autoportants, sécurisés et installés en extérieur
  • Les supports d’attaches vélos libres d’accès, sécurisés et couverts en extérieur
  • Les supports d’attaches vélos dans un local couvert, sécurisé et existant

 

   AB 100 X 4

                                                        Abri à vélos BUTON Design

 

alveole-2b

                                   Appui-vélos ESYL BUTON Design 

 

 

abri vélo buton

                                                                    Abri modulable et sécurisé pour vélos BUTON Design

 

Une prime est alors calculée en fonction de l’aménagement et du nombre d’emplacements, de places de vélo envisagé.

BUTON Design ayant à cœur de proposer ses produits à tous, fait maintenant partie des fournisseurs d’aménagements extérieurs référencés au programme Alvéole. Ce qui signifie que vous pouvez faire le choix d’installer des produits de notre gamme d’appui-vélos et abris et que cet investissement sera éligible à la prime d’aide à la création des stationnements pour vélos. 

À noter que le programme Alvéole prendra fin le 31 décembre 2021. 

Source : https://programme-alveole.com/

 

Les produits BUTON Design référencés au programme Alvéole

Les aménagements BUTON Design peuvent être à l’intention d’acteurs privés mais aussi de nombreux acteurs publics. C’est pourquoi BUTON Design s’implique dans des projets comme le programme Alvéole, pour répondre aux attentes et aux besoins de tous. 

Nous souhaitons participer à l’amélioration de votre vie quotidienne en aménageant votre environnement avec des mobiliers extérieurs utiles, facile d’utilisation sans pour autant déstructurer l’environnement extérieur. 

Nous nous adaptons à chaque problématique et lieu nécessitant un aménagement pour que celui-ci soit élaboré intelligemment. 

Si vous avez le projet de créer une zone de stationnement dans vos espaces extérieurs vous pouvez avoir recours à nos gammes de produits de stationnement pour vélos, tout en profitant de cet avantage économique. 

Votre zone de stationnement devra être en mesure d’assurer la sécurité des usagers et de leurs équipements. Il vous faut donc sélectionner des aménagements de qualité comme ceux proposés par BUTON Design. 

 

Les aménagements BUTON Design éligible à la prime. 

Il est possible d’organiser les zones de stationnement avec l’installation de l’un de nos abris vélos, nos appuis-vélos traditionnels ou encore nous appuis-vélos collectifs. Vous pouvez également opter pour la solution innovante des appuis-vélos connectés ESYL. 

Cette borne libre-service ESYL est l’une des dernières créations BUTON Design. Cet appui-vélos dispose d’un boitier principal et d’un boitier technique contenant un dispositif électronique, « cerveau » de notre appui-vélos innovant. 

 

Appui vélo Esyl

                                          Appui-vélos connecté ESYL BUTON Design

 

Le boitier principal renferme une chaine en acier cémenté (traité pour augmenter sa résistance à la découpe) qui permet de sécuriser le cadre et les roues du vélo. Une fois la chaine utilisée à cet effet, le boitier étant vide il est possible d’y laisser des affaires personnelles (comme une cape de pluie ou les dispositifs d’éclairage du vélo) le temps du stationnement de son vélo.

Le dispositif électronique, autonome en énergie grâce à sa batterie longue durée rechargeable, permet l’utilisation de cette borne. Il requiert un badge RFID ou une application sur smartphone.

Ce système se veut ingénieux, sécurisant, ergonomique et facile d’utilisation. Il sera donc très apprécié par vos usagers craignant le vol de leur deux-roues non motorisé ou leur vélo à assistance électrique (VAE)